HAUT

L’habitation n° 3 : données des fouilles 2009-2011

L’habitation 3 fait partie des habitations les plus méridionales du site de Cuciurpula. En l’état actuel des prospections, elle marque d’ailleurs la limite sud-est du village de l’âge du Fer. Elle est implantée sur un replat présentant notamment l’intérêt d’être à faible distance de la fontaine constituant le point d’eau principal reconnu dans l’enceinte du site.
La structure proprement dite, telle qu’elle était visible en surface avant la fouille, mesure 8,80 m de longueur pour 3,70 m de largeur maximale. Elle est constituée de 9 blocs principaux placés de champs et présentant une face d’éclatement disposée vers l’intérieur, comme c’est le cas pour la plupart des structures d’habitats recensées sur le site. Elle s’en distingue cependant par l’emploi de pierres de dimensions plus importantes.
Les longs côtés sont parallèles. Ils se rejoignent au sud dans une abside formée par quatre blocs, parmi lesquels une dalle de chevet dont la hauteur supère toutes les autres. L’ensemble de la couronne de pierre délimite un espace interne d’un peu plus de 12 m², ce qui est relativement réduit par rapport à l’habitation 1.
Cependant, au nord de la structure, on remarque un espace libre d’une quarantaine de mètres carrés délimité au Nord par des blocs de substrats, disposés en arc de cercle, ayant peut-être fait l’objet d’un aménagement volontaire.

vue de l’habitation 3 depuis le nord

Un sondage de 4m² réalisé au centre de la structure a révélé une stratigraphie que l’on peut corréler avec 4 phases de vie de la structure. La fouille de l’espace interne, non encore achevée, confirme pour le moment cette subdivision :

Phase 0 :

Elle précède l’installation de la structure en pierre et correspond à un niveau d’arénisation du leucogranite dans lequel du mobilier protohistorique a été découvert, sans que l’on puisse préciser pour le moment s’il provient des niveaux supérieurs où s’il signale une fréquentation avant la construction de l’habitat. La première hypothèse est toutefois la plus vraisemblable.

Phase 1 :

des tranchées de fondation ont été creusées dans le niveau sous-jacent pour la mise en place des grandes dalles appartement à la couronne de pierre, dans lesquelles ont été disposés quelques blocs de calage de petite dimension. Dans le même temps, dans la partie nord-est de la structure, a été construit un aménagement de blocs posés à plat, stabilisés par des pierres de calage sur lesquels s’appuient d’autres pierres de plus grande dimension qui affleuraient au niveau du sol actuel (US 404).
L’espace aménagé par cette structuration, accolé à la couronne de dalles (US 407), a été comblé par un blocage de pierres de moyen module (US 403). Cette construction permet de réduire l’espace au nord de la structure tout en conservant la rectitude de la paroi externe à l’est. Il joue vraisemblablement un rôle dans l’aménagement de l’entrée, qui pouvait présenter un dispositif similaire à celui observé sur l’habitation 1.
Elle jouait vraisemblablement un rôle dans l’aménagement de l’entrée, qui pouvait présenter un dispositif similaire à celui observé sur la maison 1.
Cette structuration permet en effet de conserver la rectitude du côté Est de l’habitation tout en réduisant l’espace d’accès à la structure au Nord. Les rapports stratigraphiques montrent que cette construction est contemporaine de la mise en place de la couronne de bloc périphérique de la structure. Elle était donc prévue dans le programme architectural de la maison.

Dispositif particulier à l’entrée de la maison

La fouille de l’espace interne a permis de mettre en évidence, dans la partie est de la structure, une accumulation de pierres de moyen module. Elles semblent appartenir à une structuration interne, peut-être une banquette, en partie érodée (US 408). À proximité se trouve une grosse dalle posée à plat, reposant sur le niveau de base de fonctionnement de l’habitat et calée par des pierres de petites dimensions, dont la fonction reste énigmatique.
Ces aménagements sont en relation avec un niveau riche en céramiques du faciès de Nuciarese (US 402b) qui correspond à l’unique période d’occupation de l’habitat. En effet, il est scellé par un sol (US 406), matérialisé par un épandage de pierres de moyen module et de fragments de céramiques posées à plat, qui semble correspondre au niveau d’abandon de la maison.

La phase 2 :

cet épisode est marqué par une couche sédimentaire contenant du mobilier protohistorique roulé de faible dimension (US 402a), avec laquelle aucune structuration ne peut être corrélée. Il correspond donc vraisemblablement à la phase de destruction de l’habitation. En outre, il est probable que le mobilier qui a été récolté dans cette couche soit issu d’un remaniement des niveaux sous-jacents dû à l’activité racinaire.

La phase 3 :

cette phase correspond à l’époque subactuelle. Elle est matérialisée par un niveau d’humus de faible épaisseur, dans lequel un épandage diffus de charbons doit probablement être relié aux activités de charbonnage du siècle dernier (la maison du charbonnier qui s’est installé sur le site dans les années 1950 est à quelques dizaines de mètres plus au nord de la structure 3).
Contrairement aux autres habitations fouillées à Cuciurpula (Stuctures 1 et 6), la structure 3 semble avoir eu une durée de vie courte, correspondant à une unique phase d’occupation. Le mobilier qui y a été mis au jour évoque l’US 105 de l’habitation 1 (récipients à bord droit, décors en « grains de riz » impressionnés et incisés, fragment de pied de vase polypode) et permet de proposer une datation du VIIe siècle av. J.-C. Les traits morphologiques de tradition Bronze final reconnus dans le mobilier retrouvé à la base de l’habitation 1, dans la maison 6 et l’abri 2 en sont d’ailleurs totalement absents.
La morphologie de la structure, très proche de celle de l’habitation 1 malgré ses dimensions plus réduites, tendrait également à confirmer cette hypothèse.

Diagramme stratigraphique phasé et illustré de l’habitation 6

Ecrire un commentaire

Votre email ne sera jamais publié ou partagé.

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>