HAUT

Le renard et les tortues. Lettre ouverte à Megan Fox

L’actrice Megan Fox, connue notamment pour ses rôles dans plusieurs films d’anthologie tels Transformers 1 & 2 ou Tortues Ninja 1 & 2, a prouvé dernièrement que son succès n’était pas entièrement basé sur son physique certes avantageux. En pleine campagne de publicité pour une série documentaire (Mysteries and Myths with Megan Fox) à laquelle elle prête sa voix de goupil, elle a déclaré que « les archéologues formés dans les universités ont l’esprit trop fermé pour voir la vérité ».

On a tellement hâte de découvrir ce décol… euh ce crâne de cristal

Non contente de sa sortie sur les archéologues et par l’odeur alléchée, elle égratigne également les historiens, accusés de pratiquer un académisme aveugle et froid : « History only gives us a one-sided view of the truth. I haven’t spent my entire life building a career in academia so I don’t have to worry about my reputation or being rebuked by my colleagues, which allows me to push back on the status quo. So much of our history needs to be reexamined » (https://www.sciencealert.com/megan-fox-thinks-archaeologists-are-too-narrow-minded-to-understand-history). Après plusieurs sollicitations téléphoniques auxquelles Megan a refusé de répondre, nous nous nous devions de réagir par l’intermédiaire d’une lettre ouverte.

Résultat de recherche d'images pour "turtles Megan Fox"

« Chère Megan,

autant te le dire tout de suite, même si ton ramage se rapporte à ton plumage, je n’ai pas vu tous tes films, loin de là. Néanmoins, je suis persuadé que tu es une grande actrice. Moi-même, j’aimerais bien être acteur. Pour autant, conscient de mes maigres talents de comédien et surtout des compétences de ceux qui pratiquent cette activité par profession ou par passion, je m’abstiens d’émettre un jugement trop tranché et généralisé sur cette corporation. C’est peut-être ce que tu aurais dû faire aussi avant de te lancer dans des déclarations qui viennent égratigner des professionnels et des amateurs éclairés qui pratiquent et développent chaque jour des recherches archéologiques et historiques qui sont parfois l’oeuvre de toute une vie. Comprend que tes propos peuvent être blessants et irrespectueux, à titre personnel comme institutionnel, car en affirmant que l’on ne révèle qu’une seule facette de la vérité, tu sous-entends que l’on omet volontairement des informations. Permet-moi de te demander : quelle serait le but de cacher des éléments fantastiques et spectaculaires ? Dans mon cas particulier, ne crois-tu pas que je préférerais exhumer des pyramides ou des trésors de métaux précieux plutôt que des milliers de pots cassés et de fragments de galets ? Certes, l’histoire est à tout le monde et ne doit pas être l’apanage des initiés, mais la distribution des rôles, le casting si tu préfères, doit se faire à plusieurs niveaux ; autrement dit, chacun sa spécialité, chacun sa mission dans l’oeuvre de recherche et de communication. Ce qui m’attriste le plus c’est que tes arguments, même si je ne doute pas qu’ils dépassent ta pensée car tu es en période de promotion, sont les mêmes que ceux mis en avant par plusieurs parasites qui nuisent à la connaissance historique, culturelle et patrimoniale, à savoir les pilleurs de sites. Ces derniers, sur internet et sous couvert d’anonymat, dénoncent systématiquement le rôle moralisateur de soi-disant élites intellectuelles qui s’accaparent l’exégèse des documents archéo-historiques. Alors oui je te le répète, l’histoire est à tout le monde, mais ce n’est pas une raison pour piétiner tout ceux qui modestement la construisent, grâce à un apprentissage long et méthodique. Et puisqu’on y est, regarde autour de toi : quand tu es malade, ou vas-tu ? chez le médecin. Pourquoi ? Car c’est un spécialiste, qui a étudié les symptômes et les remèdes. Quand tu te rends sur un tournage à Hawaii, tu prends un avion, aux commandes duquel est un pilote. Pourquoi est-ce lui ? Car il peut justifier d’un long apprentissage et d’une préparation adaptée. Moi aussi j’aimerais soigner des gens et emmener ma famille aux Seychelles en pilotant mon jet. La différence c’est que je ne le fais pas, car je n’en ai pas les compétences. Alors, Megan, je t’en prie reste à ta place. Raconte-nous si tu veux que des extra-terrestres ont construit les temples aztèques ou que la Grande Muraille de Chine fut élevée pour se défendre de légions d’Amazones ; vas-y, fais-nous rêver, rire ou pleurer ; déterre des vouivres, des géants ou des gorgones, rappelle-nous si tu veux qu’il existe des historiens malhonnêtes voire perfides, rabâche-nous du mystère et des secrets, du complot voire du révisionnisme, mais ne viens pas nous dire que nous avons tous l’esprit fermé alors-même que notre discipline est la plus transgressive qui soit. Fox, ne te prend pas pour Mulder et ne t’aventure pas au-delà du réel, ni dans le poulailler de la recherche. L’excuse du soi-disant regard extérieur sur un enseignement académique monolithique ou de l’ultra- digression à but de divertissement à grande échelle ne tient pas avec les archéologues, même s’il s’avère que la célèbre Sidney est ta cousine.

Sidney Fox, la "chasseuse de reliques"...

Et surtout ne compte pas sur nous pour contribuer à remplacer la vérité par le mensonge, le concret par l’impalpable, la science par le charlatanisme.

Au plaisir de se rencontrer en Corse,

L’équipe Cuciurpula »

Ecrire un commentaire

Votre email ne sera jamais publié ou partagé.

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>