HAUT

Matalò : naissance d’un toponyme

Matalò est un quartier relativement récent de Sorbollano. Si l’on examine le Plan Terrier de la fin du dix huitième siècle on remarque qu’il n’existait à cet endroit aucune construction. Un siècle plus tard, sur le cadastre de 1887, on peut voir que la création de la route « Napoléon III » de Serra di Scopamene à Quenza, passant au dessus du village historique et non plus au cœur de celui ci, a nécessité la création d’une  voie  partant de  la place de l’église jusqu’à la nouvelle route.

A partir de ce moment, des maisons vont s’édifier sur ce nouvel axe. La première sera l’œuvre de Jean Baptiste Pietri construite en 1875 comme l’atteste un cartouche apposé sur la façade principale. Sur cette inscription on peut constater que le propriétaire revendique fièrement sa qualité d’ancien marin d’abord en toutes lettres et ensuite par la gravure d’une ancre de marine.
En effet, Jean Baptiste Pietri avait servi quelques années auparavant dans la marine française, sur la frégate Le Canada, durant la malheureuse expédition mexicaine de Napoléon III, de 1861 à 1867.
Voila comment U Matalò, le matelot, donna son surnom à ce qui devait être plus tard un quartier de Sorbollano. Mais est ce vraiment surprenant dans un village où d’autres quartiers s’appellent : Chedi Anghjuleddu, Chedi Bartolu, Chedi Ferracciu, Chedi Filippi, Chedi Petru ?

 

PS : merci à Vincent Pietri pour m’avoir raconté cette jolie histoire de marin.

3 commentaires. Ecrire un commentaire

  1. S’e mi possu parmetta, scriviti Matalò.
    À ringrazià vi mpar stu beddu situ.

    • dume

      cher Jean Michel, notre web master préféré a rectifié le tir suite à ton commentaire aussi pointu que pertinent. Amitiés Dume.

  2. Peche-Quilichini

    A quand un Chedi archiulogu à Serra ?

Ecrire un commentaire

Votre email ne sera jamais publié ou partagé.

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>